Couverture réseau de Sosh, B&YOU, RED by SFR et Free Mobile

Le choix d’un opérateur ne dépend pas exclusivement des offres qu’il propose : la qualité de sa couverture réseau possède elle aussi toute son importance. Quoiqu’en expansion constante, la couverture réseau des opérateurs ne concerne pas 100% du territoire et certaines zones restent encore mal fournies en réseau mobile. Aussi, certains proposent une meilleure couverture et/ou un débit plus important.

Quel réseau pour quel groupe de téléphonie mobile ?

Avant de pouvoir se pencher sur la qualité des réseaux des quatre opérateurs historiques, il est important d’attribuer à chaque petite structure son réseau. En effet, toutes les marques des opérateurs et les MVNO n’ont pas leur réseau propre, et c’est pourquoi il convient de les identifier avant d’opter pour l’une d’entre elles.

  • Orange : Bazile Telecom, Casino Mobile, CIC Mobile, M6 Mobile, Omea Telecom, Symacom Mobile, Sosh, U Mobile
  • SFR : Virgin Mobile, Afone Mobile, Budget Mobile, BuzzMobile, CIC Mobile, Ciel Telecom, Coriolis Telecom, Darty Mobile, FrenchConnexion, Joe Mobile, La Poste Mobile, SFR Red, Réglo Mobile, Prixtel, Saint Hubert Mobile, Sim+, Zéro Forfait, Vectone Mobile
  • Bouygues Telecom : B&You, Darty Mobile, Eurokeitai, GT Mobile, LeFrencMobile, Lebara Mobile, Lycamobile, Numericable, Simyo, Transatel mobile

reseau-mobile

Quelles différences entre les différents réseaux mobiles ?

Il existe un bon nombre de réseaux différents et les différences sont parfois peu connues entre réseau 2G, 3G ou encore H+. Petit récapitulatif des réseaux les plus importants :

  • Réseau 2G : c’est le réseau utilisé pour la voix, apparu en 1982. Il couvre quasiment 100% du territoire.
  • Réseau 3G et 3G+ : troisième génération de réseau, il permet d’échanger par appels, SMS ou data à une vitesse de 1,9 MB/s. Le réseau 3G+ permet quant à lui un échange à 14,4 MB/s.
  • Réseau H+ : aussi appelé Dual Carrier ou HSPA+, il offre un débit de 42 MB/s.
  • Réseau 4G et 4G+ : c’est la quatrième génération de réseau, apparue il y a peu. Le débit atteint les 100 MB/s, autrement dit le très haut débit mobile. La bande passante étant partagée entre les utilisateurs, le débit dépend de son utilisation. Le réseau 4G+ offre en théorie 1 GB/s, soit 10 fois plus que la 4G. Cependant, les opérateurs ne proposent en pratique qu’environ 300 MB/s.

couverture-reseau

Les différentes couvertures en réseau mobile selon les opérateurs

Passons maintenant aux choses sérieuses : la couverture offerte par chacun des quatre opérateurs historiques. L’ARCEP (l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) effectue chaque année une analyse de la qualité des réseaux afin d’offrir un comparatif basé à la fois sur la qualité et sur l’étendue de la couverture réseau.

Aussi, en juin 2015, les résultats obtenus font ressortir l’opérateur Orange comme grand gagnant, que ce soit pour la proportion du territoire français couvert ou pour la qualité de son débit, suivi de près par Bouygues Telecom, puis SFR et enfin Free Mobile. La différence se joue principalement au niveau de la 4G, car les quatre opérateurs approchent les 100% pour ce qui est de la couverture 2G et 3G.

En termes de chiffres, voici ce qui ressort des études menées par l’ARCEP :

Couverture 4G en pourcentage de la population

  • Orange : 76%.
  • Bouygues Telecom : 72%.
  • SFR : 58%.
  • Free Mobile : 52%.

Couverture 4G en pourcentage du territoire

  • Orange : 24%.
  • Bouygues Telecom : 24%.
  • Free Mobile : 18%.
  • SFR : 15%.

Qualité de la 4G en Mb/s

  • Orange : 20,2 MB/s.
  • Bouygues Telecom : 15,5 MB/s.
  • SFR : 11 MB/s.
  • Free Mobile : 9,9 MB/s.

Si les résultats classent les opérateurs dans le même ordre dans chaque domaine, avec Free Mobile souvent en dernière place, en pratique les résultats sont différents. En effet, il existe des contrats d’itinérance, ce qui signifie qu’un opérateur peut bénéficier des antennes d’un autre opérateur. C’est par exemple le cas avec Free Mobile, qui dispose d’un contrat d’itinérance avec Orange pour la 2G et la 3G.

Les prévisions en termes de couverture réseau pour les prochaines années à venir

Les opérateurs sont soumis à des obligations concernant le déploiement de leur réseau 3G et 4G, obligations fixées par l’ARCEP. A titre d’exemple, pour la 3G, SFR devait atteindre les 99,3% de couverture fin 2013, tandis que Free Mobile avait pour objectif d’atteindre les 90% d’ici 2018. Objectif atteint si l’on se réfère aux résultats de l’ARCEP !

En revanche, les objectifs en termes de 4G ne sont quant à eux toujours pas atteints, les prévisions allant jusqu’en 2023. En 2015, 25% de la population totale devait être couverte, 60% d’ici la fin de l’année 2019 et 75% en 2023. De manière générale, les opérateurs visent donc à couvrir en premier lieu les grandes villes pour se diriger de plus en plus vers des villes de taille moyenne.

reseau-couverture

Autre obligation, cette fois-ci en termes de qualité du débit offert, la vitesse minimale de téléchargement doit être de 60MB/s en 4G, avec un taux de réussite dans les zones couvertes supérieur à 95%.

Une petite spécificité concerne la couverture réseau du métro et des RER parisiens. En 2015, la RATP annonçait vouloir couvrir 75% des voyageurs avant la fin de l’année, en commençant par équiper les stations les plus fréquentées (Chatelet, Auber…). D’ici fin 2017, l’intégralité des lignes de métro et RER devrait être couverte par les 4 opérateurs.

Que faire si je ne capte pas le réseau de mon opérateur ?

Vous avez opté pour un opérateur, mais vous découvrez avec horreur qu’il vous est impossible de capter son réseau à votre domicile. Pas de panique : même dans le cadre d’un forfait avec engagement, il vous est possible d’invoquer ce motif pour le résilier sans le moindre frais. On parle en effet de force majeure justifiant une résiliation immédiate. Procédure peu utilisée, elle s’avère pourtant très utile, notamment dans l’hypothèse d’un déménagement.