Apple ne prendra bientôt plus en charge l’iPhone 4

Publié le 25 octobre 2016 à 16h27

Sylvain P.

Pas de commentaire

Il y a deux ans, septembre 2014, l’iPhone 4 présentait ses premiers signes d’essoufflement. L’annonce avait fait son effet : iOS 8 n’allait pas être compatible avec le smartphone d’Apple

, en phase de devenir obsolète. Aujourd’hui, la fin de l’iPhone 4 s’est tout bonnement vue attribuer une date. A partir du 31 octobre prochain, Apple ne prendra plus en charge la réparation de ce dernier, ni la fourniture des pièces détachées.

L’iPhone 4 dans la « liste noire » d’Apple

Petit retour en arrière : juin 2010, l’iPhone 4 est enfin commercialisé par Apple. Avec plus de 1,7 millions d’exemplaires écoulés en trois jours, il rencontre un succès inédit. Celui-ci sera commercialisé jusqu’en 2011, rapidement remplacé par une nouvelle version.

Cependant, jusque là les utilisateurs d’iPhone 4 n’avaient jamais rencontré de problème particulier, si ce n’est l’impossibilité d’installer l’iOS 8. A partir de lundi prochain, il y a tout intérêt à ce que celui-ci ne tombe pas en panne. Sauf à trouver un réparateur indépendant, il sera impossible de faire réparer son téléphone par le service après vente d’Apple, ni même de se faire fournir des pièces détachées. Quant aux mises à jour, depuis l’automne 2014, celles-ci sont exclues.

Il s’agit là de la politique classique de la firme de Cupertino : 5 ans après la production d’un appareil, celui-ci devient obsolète aux yeux de son constructeur et part rejoindre les anciens modèles sur la fameuse « liste noire ». L’iPhone 4 aura donc pour compagnon l’ordinateur MacBook Air 13 pouces et le MacBook Pro datant tous deux de 2010.

D’après le site japonais spécialisé Macotakara, la prochaine mise à jour de cette liste aura lieu le 31 octobre prochain pour accueillir le petit dernier des produits considérés anciens et obsolètes.

D’une obsolescence programmée de l'iPhone à une obsolescence imposée ?

Oui et non. Apple, souvent accusé d’obsolescence programmée, se place pourtant dans les usages standards des utilisateurs, au même titre que ses concurrents. Aujourd’hui, la durée de vie moyenne d’un smartphone atteint péniblement les 3 ans, avec un taux de renouvellement inférieur à 24 mois. Alors que la plupart des marques renouvellent leurs gammes au moins une fois par an et que les utilisateurs n’hésitent pas à en faire de même, il semble logique d’abandonner progressivement les anciens modèles. Même si les effets de cette annonce ne surviendront probablement pas immédiatement, c’est désormais chose faite pour l’iPhone 4.

7 articles publiés

Sylvain Peysieux

Sylvain Peysieux

Donnez votre opinion : commentez !