ARCEP : bilan des actions à venir dans le monde de la téléphonie mobile

Publié le 2 août 2016 à 7h26

Victor M.

Pas de commentaire

L’ARCEP a récemment fait le point sur l’année 2015 et les différents axes de développement que l’autorité a lancé pour les années 2016 et 2017. En début d’année, elle avait annoncé des projets en pagaille : voici l’état d’avancée de ces derniers.

Les objectifs à court terme que l’ARCEP s’est fixé

Parmi les différents éléments sur lesquels l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) doit travailler, quatre d’entre eux sont à traiter en priorité. Sur les 12 axes évoqués dans la feuille de route de l’ARCEP, on retient donc principalement la mise en place de partenariats visant à favoriser le développement qualitatif et quantitatif des réseaux. La couverture réseau étant un enjeu majeur, l’ARCEP a lancé le 30 juin dernier un appel à partenariat. Cette campagne de crowdsourcing devrait porter ses fruits puisque les premiers partenariats sont envisagés pour la fin d’année, le temps de laisser un délai pour analyser les différentes propositions.

ARCEP

Autre élément important, les modalités d’attribution et la tarification liées à la fibre. Pour favoriser la mise en place du très haut débit sur le territoire, l’ARCEP a en effet sollicité les acteurs du secteur pour évaluer les conditions et possibilités d’action envisageables pour permettre un accès plus large de la population à ce service. De manière à permettre aux consommateurs d’observer en toute transparence la qualité de la couverture réseau des opérateurs, l’ARCEP a suggéré la mise en place de cartes relatives à la qualité des communications. D’ici la fin d’année cela devrait être le cas pour la communication vocale et celle prenant les SMS pour support.

Enfin, l’un des objectifs est également de favoriser la migration des PME vers l’usage de la Fibre. A cette fin, l’ARCEP a mis en place des ateliers d’entreprise.

L’ARCEP : la régulation par la data, le nouvel enjeu

La régulation par la data se présente comme un nouvel outil au service de l’autorité pour faciliter et favoriser le développement du marché des communications. Les données suscitent un intérêt déterminant puisque les informations qu’elles contiennent sont une source importante de l’analyse des pratiques et des axes de développement du secteur.

En recueillant les informations auprès des différents acteurs du secteur, à savoir les consommateurs, les opérateurs et les autorités de régulation, il est ainsi plus facile de recenser les sources de problèmes et ainsi de déterminer les possibles champs d’évolution pour y remédier.

23 articles publiés

Victor Malatier

Victor Malatier

Rédacteur chargé de l'actualité des forfaits mobiles sans engagement, des nouveautés des opérateurs et des offres promotionnelles disponibles.

Donnez votre opinion : commentez !