TF1 et les fournisseurs d’accès internet : un affrontement qui se maintient

Publié le 26 avril 2017 à 16h40

Pierre-Yves C.

Pas de commentaire

TF1, qui a rapidement été rejoint par M6, a menacé de couper le signal des chaînes de son groupe aux opérateurs qui refuseraient de lui payer une redevance. Orange et SFR ont refusé les conditions de la chaîne, et Free vient de les rejoindre dans cette décision.

Les opérateurs s’allient face au groupe TF1

Orange, SFR et Free se sont donc associés pour faire front commun contre TF1. Bouygues Télécom, de son côté, joue le jeu. Cela n’est pas surprenant puisque l’opérateur fait partie du même groupe que la chaîne. Bouygues Télécom pourrait bien être le seul fournisseur d’accès internet à proposer l’accès à la chaîne bien connu du PAF (pour rappel, Paysage Audiovisuel Français).

Le combat pour le groupe TF1 n’annonce perdu d’avance, et même si Bouygues Télécom est le seul à proposer la chaîne, cela ne devrait pas avoir d’influence majeure sur les abonnements. Le fait est que, comme l’a souligné Free, la majorité des personnes regardant la chaîne le fait davantage par internet que via la TNT.

Xavier Niel

Xavier Niel, le patron de Free, a rejoint Orange et SFR contre TF1

La situation au désavantage du groupe TF1

Les fournisseurs d’accès internet ont peu de chance de se plier aux exigences du groupe TF1. Surtout maintenant qu’ils sont trois. Pour rappel, le groupe TF1 est constitué des chaînes TF1, TMC, NT1, HD1 et LCI. Comme dit précédemment, les utilisateurs peuvent parfaitement passer par internet pour accéder aux chaînes. La diffusion via la TNT n’est donc pas un moyen unique pour profiter des divers programmes.

Initialement, les fournisseurs d’accès internet ont payé 3 milliards d’euros pour utiliser les fréquences de diffusion de la TNT. Ce que TF1 demande, c’est une contribution supplémentaire de la part des fournisseurs d’accès internet. Ces derniers seraient près à l’accepter à condition qu’un service supplémentaire soit proposé par la chaîne. En soit, c’est le cas, puisque TF1 propose le pack TF1 Premium. Il est donc clair que c’est sur le prix à payer qu’il y a un blocage. Les fournisseurs n’acceptent certainement pas la pression que veut exercer sur eux TF1, et doivent estimer que le prix demandé ne justifient pas les contenus additionnels proposés.

Une décision ou un compromis devra être trouvé rapidement, car les contrats de diffusion sur les applications des opérateurs arrivent à terme le 30 avril.

80 articles publiés

Pierre-Yves Coulbeaux

Pierre-Yves Coulbeaux

Rédacteur web, Pierre-Yves saura nous donner les informations les plus exclusives à propos des opérateurs, ainsi que les dernières offres à ne pas manquer.

Donnez votre opinion : commentez !