Zones fibrées : l’Arcep veut faire le point avec les opérateurs et fournisseurs d’accès internet pour faciliter l’accès à la fibre

Publié le 4 mai 2017 à 11h38

Pierre-Yves C.

Aucun commentaire

L’Arcep (l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) veut faire le point avec les opérateurs et fournisseurs d’accès internet sur le statut de “zone fibrée”. Le but est d'encourager l'accès à la fibre optique.

Les zones fibrées : l’Arcep veut une clarté totale

Est considéré comme une zone fibrée une zone géographique dans laquelle tous les logements et les locaux d’entreprise sont éligibles à la fibre optique. Dans le cas des zones qui ne sont pas considérées comme “très denses”, le statut de zone fibrée peut être attribué si une demande de raccordement est faite. Une réponse doit alors être transmise et le raccordement effectué dans les 6 mois qui suivent la demande.

L’objectif de l’Arcep est actuellement de clarifier au mieux les modalités et les conditions nécessaires pour être assimilé à une zone fibrée. L’objectif est que les utilisateurs s’y retrouvent plus facilement. Il faut qu'ils soient certains d’être éligibles à un raccordement à la fibre de bout en bout. Cela signifie que la fibre arriverait directement dans les logements. Dans le cas où la fibre ne parvient qu'au seuil des logements ou de l'immeuble, on parle de FttB. Pour rendre les choses plus claires, l’Arcep envisage de proposer un découpage administratif pour établir ces zones de façon rigoureuse.

câbles de fibre optique

Les câbles de fibre optique permettent de transmettre des données grâce à la lumière. Ils ne souffrent de presque aucune perte de données, même courbés.

Favoriser la transition vers la fibre optique au maximum

En 2015, Orange a annoncé la fin de la boucle cuivrée. Il s’agit, en d’autre terme, du réseau de télécommunication classique, encore utilisé avec les connexions xDSL. Orange possède l’ensemble des lignes cuivrées qui datent de l’époque où l’opérateur s’appelait encore France Télécom. Ce dernier, ainsi que son concurrent SFR, ne proposent déjà plus que leurs offres internet avec la fibre optique dans les zones où celle-ci est bien installée.

Cette initiative, de même que la clarification par l’Arcep de quelles sont les zones fibrées, ont pour but d’accélérer la transition vers ce nouveau mode de transmission. De fait, celui-ci est bien plus rapide et stable que son ancêtre. Cependant, à ce jour, seuls 2,185 millions d’abonnements sont basés sur du FttH. Soit 2,185 millions d'abonnements dont la fibre arrive jusque dans le domicile. Ce chiffre est en augmentation constante. Le déploiement par les opérateurs se poursuit activement et le nombre de logements éligibles croît de jour en jour. Enfin, la transition est favorisée par des offres aux tarifs équivalents à ceux des offres xDSL.

Il faut savoir que les opérateurs sans engagement proposent également des offres box attractives.

80 articles publiés

Pierre-Yves Coulbeaux

Pierre-Yves Coulbeaux

Rédacteur web, Pierre-Yves saura nous donner les informations les plus exclusives à propos des opérateurs, ainsi que les dernières offres à ne pas manquer.

Donnez votre opinion : commentez !