Aux États-Unis, un opérateur se débarrasse de ses clients les moins rentables

Publié le 30 septembre 2017 à 14h37

Louis V.

Pas de commentaire

Des milliers d'abonnés situés dans 13 États Américains vont être radiés par leur opérateur. La raison ? Ils habitent dans des zones rurales trop chères à couvrir.

En France, l'Autorité régulatrice des télécoms pousse chaque jour les opérateurs à améliorer leurs réseaux mobiles. En fixant des objectifs de couverture, l'ARCEP souhaite garantir à tous les Français la possibilité d'accéder à un réseau mobile de qualité, même dans les zones reculées. Cette volonté a notamment été confirmée par le publication récente d'un nouvel outil de comparaison, permettant d'évaluer la couverture des opérateurs pour une zone donnée. Pendant ce temps, de l'autre côté de l'Atlantique, l'opérateur Verizon décide de couper la ligne de ses clients ruraux, dont la couverture en 4G n'est pas assez rentable.

8 500 clients et 13 États concernés

L'information a été révélée par le site américain Digital Trends. Alors que l'opérateur Verizon se targue de fournir le meilleur internet mobile des États-Unis, il a décidé de priver 8500 Américains de sa data. Ces clients sont répartis dans 13 États américains qui figurent parmi les plus ruraux. Sont ainsi concernés l'Alaska, l'Idaho, Iowa, l'Indiana, le Kentucky, le Maine, le Michigan, le Missouri, le Montana, la Caroline du Nord, l'Utah et le Winsconsin.

Ces régions bénéficient du programme LTEiRA, qui permet à Verizon d'utiliser dans ces régions le réseau d'une vingtaine d'opérateurs locaux, en l'échange d'un accès à la 4G en 700 MHz. En plus de cet accès, Verizon paie des frais de roaming pour chaque client utilisant le réseau de ses opérateurs. Ce programme ne concerne actuellement qu'une infime partie des clients de Verizon.

Verizon, un opérateur américain, se débarrasse des clients qu'il ne peut couvrir en 4G

Les États américains les plus ruraux échappent à la couverture 4G de Verizon

Des frais d'itinérance trop élevés

Verizon ne se doutait sûrement pas que le programme LTEiRA lui coûterait aussi cher. En réalité, il lui coûte beaucoup plus d'argent qu'il ne lui en rapporte. Ce constat est particulièrement valable pour les clients possédant des forfaits avec une grosse quantité de data. Cela fait déjà quelques mois que ces derniers s'attendaient à être écartés par l'opérateur. Mais Verizon a décidé de ratisser beaucoup plus large.

Sont en réalité visés tous les clients qui coutent plus cher en couverture qu'ils ne rapportent. Que ce soit à cause de leur consommation ou simplement de leur lieu de vie. L'opérateur se défend alors en citant des coûts de roaming trop élevés pour ces clients, plus chers que le montant mensuel de leur forfait. Les clients vivant dans les zones rurales couvertes par son propre réseau ne devraient donc pas être concernés. En même temps, les Américains concernés s'inquiètent de voir leur isolement augmenter avec le départ de l'opérateur.

40 articles publiés

Louis Vazart

Louis Vazart

Louis suit de près l'actualité des constructeurs de mobiles et déniche les informations les plus récentes à leur sujet.

Donnez votre opinion : commentez !