Châteaubriant : Orange installe une nouvelle antenne-relais et étend la couverture de son réseau mobile

Publié le 23 mai 2019 à 11h48

Anaïs H.

Pas de commentaire

Dans la perspective d'étendre toujours plus sa couverture, Orange a implanté une toute nouvelle antenne-relais en Loire-Atlantique. Cette dernière, située dans la ville de Saint-Aubin-des-Châteaux, devrait fonctionner à la fin de l'été 2019.

Les habitants de la ville de Saint-Aubin-des-Châteaux, commune limitrophe de Châteaubriant, ont pu constater l’installation d’un nouveau dispositif de téléphonie mobile. Au début du mois de mai, Orange a implanté une toute nouvelle antenne-relais. Avec plus de 30 mètres de haut, cette dernière passe difficilement inaperçue et commence à faire parler d’elle.

Orange étend la couverture mobile en Loire-Atlantique

Pour Orange, l’objectif fixé est d’étendre toujours plus la couverture mobile sur le territoire français. Grâce à ces antennes-relais, il est possible de relier les téléphones mobiles au réseau de télécommunications. Cela permet donc à chacun de bénéficier d’une couverture optimale. Les habitants de Saint-Aubin-des-Châteaux et aux alentours pourront alors utiliser leurs téléphones dans cette zone de Loire-Atlantique. Cela sera valable à n’importe quel moment de la journée et de la nuit, aussi bien pour les smartphones que pour les tablettes.

Antenne-relais Orange de Saint-Aubin-des-Châteaux pour améliorer la couverture mobile

L'antenne-relais Orange installée à Saint-Aubin-des-Châteaux (Loire-Atlantique)

Si le raccordement est effectif, cette nouvelle antenne-relais n’est pas encore en service. Pour l’instant, aucune information n’a été publiée au sujet d’une date potentielle. Néanmoins, certains avancent que cette antenne de téléphonie Orange pourrait être mise en marche à la fin de l’été 2019.

Des habitants inquiets face à de potentiels risques pour la santé

À l’instar des autres installations de ce genre, la nouvelle antenne-relais inquiète les riverains. La première source d’inquiétude réside dans les champs électromagnétiques émis. Pour certains, ces derniers seraient en cause dans le développement de maladies tels les cancers.

Même si, dans certaines situations, les risques que présentent les champs électromagnétiques sont réels, cela ne semble pas s’appliquer aux antennes de téléphonie mobile. Selon le gouvernement, tant que « les valeurs limites d’exposition du public sont respectées », ces dispositifs n’ont pas d’effets néfastes sur la santé des individus. Les habitants de la rue Ruffigné, zone dans d'installation de l'antenne, n’ont donc pas à s’inquiéter des conséquences de ce nouvel émetteur-récepteur d’ondes.

41 articles publiés

Anaïs Hillion

Anaïs Hillion

Donnez votre opinion : commentez !