Après Orange Bank, Bouygues Telecom se lance à son tour dans la finance

Publié le 24 décembre 2019 à 14h07

Sophie P.

Pas de commentaire

Après l’apparition d’Orange Bank en 2017, et la récente obtention de l’agrément d’établissement de paiement par Free, Bouygues Telecom se lance dans la banque ! 

Bouygues Telecom, future banque ?

Les questions fusent à ce sujet : l’entreprise Bouygues Telecom va-t-elle ouvrir sa propre banque ? Sera-t-il possible de fusionner comptes bancaires et forfait mobile ? Sylvain Goussot, responsable Data et innovation chez Bouygues Telecom, répond à cette question par la négative. Il affirme que l’entreprise de télécoms n’est pas une banque, et qu’elle n’en deviendra pas une. En réalité, Bouygues Telecom Initiatives, le fonds d’investissement en capital risque de l'opérateur téléphonique, a effectué un investissement minoritaire dans une néo-banque qui s’adresse aux adolescents, Xaalys.

La fintech propose aux adolescents de 12 à 17 ans d’ouvrir un compte bancaire, de posséder un IBAN et une carte de paiement pour 2,99€ par mois. 15 000 adolescents se sont déjà laissés séduire par cette offre, et Xaalys attend entre 40 et 50 000 nouveaux adhérents courant 2020. Face à cette perspective d’évolution, la startup composée aujourd’hui de 13 employés prévoit jusqu’à 15 nouveaux postes. Cette levée de fonds serait aussi l’occasion de relocaliser ses activités, aujourd’hui dispersées entre Paris et Dakar.

Bouygues Télécom investit dans une banque

L'arme secrète des deux entreprises : le smartphone.

Blaise Colomes, le directeur opérationnel de Xaalys, souligne l’intérêt commun des deux entreprises : le smartphone. Selon lui, Bouygues Telecom et Xaalys auraient alors le même intérêt sous-jacent, ce qui justifierait la cohérence de cet investissement.

Quelles seront les activités de l'opérateur téléphonique dans cette banque ?

Selon Sylvain Goussot, cet investissement relève plus de l’exploration technologique que d’une réelle volonté de diversification dans le domaine bancaire. Le moteur commun des entreprises étant le smartphone, l'opérateur téléphonique pourra tirer profit des expériences digitales des clients de Xaalys. Il ne s’agit donc pas de proposer une offre conjointe entre les deux entités pour le moment.

La volonté première de cette alliance semble être de jouer de la notoriété de Bouygues Telecom pour faire connaître Xaalys. Cependant, il serait question de projets communs pour l’année 2020. Une offre concernant les smartphones et les abonnements devrait voir le jour. Il est alors possible d’imaginer une offre de smartphones qui contiendraient d’office l’application Xaalys, avec un contrôle parental afin que les parents puissent surveiller les activités bancaires de leurs enfants. Le projet de développement de Xaalys en Europe Continentale et en Zone Euro donnera-t-il naissance à de nouvelles offres conjointes ?

7 articles publiés

Sophie Prevos

Sophie Prevos

Donnez votre opinion : commentez !