Stéphane Richard plaide pour un regroupement des opérateurs afin de faire face aux investissements

Publié le 1 août 2018 à 9h41

Bastien N.

Pas de commentaire

Installation de la fibre optique, couverture 4G, développement de la 5G : le développement des nouvelles technologies nécessite de lourds investissements dans les infrastructures.  Même si de nombreuses collaborations existent déjà, Stéphane Richard, le PDG de Orange, plaide pour un rapprochement entre les opérateurs pour financer les investissements requis.

Vers une solution à trois opérateurs en France

Stéphane Richard s'exprime dans les colonnes du Monde à l'occasion du “club de l'économie” du quotidien, pour attirer l'attention sur l'état du marché des Télécoms en France, mais aussi en Europe. Selon lui, le rapport entre la taille du marché et l'importance des investissements à fournir requiert une fusion des opérateurs. Il pointe le fait, sans les nommer, que Free et Bouygues Telecom ne parviennent pas à dégager de marges de liquidité. Des négociations ont déjà eu lieu entre les opérateurs Bouygues Telecom et SFR, qui sont pour le moment restés stériles malgré des rumeurs incessantes.

Stéphane richard veut rapprocher les opérateurs

Stéphane Richard, PDG d'Orange, plaide pour un rapprochement entre les opérateurs français de téléphonie.

En attendant, Stéphane Richard déplore et moque la concurrence que se livrent les opérateurs sur les forfaits mobiles. En comparaison, aux Etats-Unis le marché est bien plus vaste. Pourtant, les opérateurs sont capables de se regrouper. L'éparpillement ne semble bénéficier qu'à la baisse des prix, qui empêche d'investir.

Stéphane Richard plaide ainsi pour des rapprochements en France, mais aussi en Europe. Le patron d'Orange fait aussi allusion à une éventuelle reprise de Portugal Telecom, en écartant de l'autre main l'Italie à cause de son instabilité économique et politique. Il évoque également sa collaboration avec Deutsche Telekom pour le développement de l'assistant vocal Djingo.

Djingo opérateurs Orange et DT

L'assistant vocal Djingo doit servir d'interface entre l'utilisateur, les services numériques et les objets connectés.

Un marché des opérateurs saturé qui pourrait s'orienter vers les services

Le développement de l'assistant vocal Djingo par Orange, en collaboration avec son homologue allemand Deutsche Telekom fait partie de la nouvelle stratégie de croissance d'Orange. Il s'agit de développer une interface aux différents services numériques. Ceux-ci se multiplient : l'enjeu est alors de les réunir pour en simplifier l'utilisation. Stéphane Richard compte sur un assistant vocal pour en naturaliser les usages :

(…) dans une société qui se numérise, l’interface entre un utilisateur et l’ensemble des applications numériques devient un véritable enjeu. Faut-il laisser l’essentielle gestion de cette interface aux GAFA [Google, Apple, Facebook, Amazon] ? Nous avons envie de jouer dans cette bataille. Cela passe par Djingo, notre assistant vocal, que nous codéveloppons avec Deutsche Telekom et qui arrivera en septembre.

30 articles publiés

Bastien Noel

Bastien Noel

Bastien rédige des actualités sur tous les sujets pour ne vous faire manquer aucune des nouvelles essentielles.

Donnez votre opinion : commentez !