Orange tenté par une fusion avec l’opérateur allemand Deutsche Telekom ?

Publié le 2 mars 2020 à 9h32

Victor M.

Pas de commentaire

Le sujet d'une potentielle fusion d'Orange et de Deutsche Telekom avait déjà été évoqué par Reuters en 2017. Selon l'agence de presse anglaise, il y aurait eu des rapprochements entre opérateurs français et allemand. Cependant, les chances de voir une fusion d'une telle ampleur aboutir restent maigres.

Fusion Orange – Deutsche Telekom : un serpent de mer dans la téléphonie

Le journal de Dusseldorf Handelsblatt a été le premier à relancer le sujet en novembre. D'après le quotidien d'outre-Rhin, qui aurait une source proche du dossier, Deutsche Telekom penserait toujours à fusionner avec Orange. Cette source proche du dossier  justifie cette potentielle fusion par “d'énormes synergies à exploiter”.

Les deux PDG d'Orange et Deutsche Telekom.

Stéphane Richard (gauche) et Timotheüs Höttges (droite) présentant Djingo, le fruit de leur collaboration.

Timotheüs Höttges, le président de Deutsche Telekom ne s'est jamais montré réticent à un tel projet. Il ne semble pas être le seul à être enthousiasmé par cette idée puisque l'action d'Orange a bondi de 2% peu après la révélation faite par le quotidien allemand. Quant à l'actuel PDG d'Orange, Stéphane Richard, ce dernier semble ouvert à une entente entre les opérateurs en Europe. Pas sûr que cela soit suffisant pour concrétiser un tel projet.

Rumeurs de rachats, projets de fusion : quel destin pour les deux opérateurs ?

Effectivement, tous ces arguments ne pèsent guère lourd face à la montagne d'obstacles qui s'oppose à une telle fusion. Le principal problème réside dans la taille des deux structures. La capitalisation de l'opérateur allemand s'élève à 72 milliards d'euros contre 40 milliards pour Orange. Une fusion égalitaire semble donc compliquée. Dans les faits, elle s'apparenterait plus à un rachat d'Orange par son voisin Deutsche Telekom.

Des rapprochements entre Orange et Deutsche Telekom sont visibles.

Même si la fusion n'aboutira jamais, cela n'empêche pas les deux opérateurs de s'entraider.

Le gouvernement aurait également son mot à dire puisque l'État français détient une part importante du capital d'Orange. Idem du côté de l'Allemagne qui possède des parts dans Deustche Telekom. Des considérations politiques entrent ainsi en compte. L'État français étant suffisamment critiqué pour avoir privatisé de nombreuses entreprises, il est improbable de voir une telle fusion aboutir. Cela n'empêche pas les deux opérateurs voisins de coopérer. La naissance de Djiingo l'assistant virtuel en est d'ailleurs la preuve.

23 articles publiés

Victor Malatier

Victor Malatier

Rédacteur chargé de l'actualité des forfaits mobiles sans engagement, des nouveautés des opérateurs et des offres promotionnelles disponibles.

Donnez votre opinion : commentez !