Sites réseau 4G : SFR se distingue en mai

Publié le 28 mai 2016 à 2h50

Sylvain P.

Pas de commentaire

La couverture réseau est un élément majeur dans la concurrence que se livrent les opérateurs principaux au sein de l’hexagone. Gage de qualité et de fiabilité, les réseaux mobiles constituent un argument important pour les consommateurs qui s’y intéressent, particulièrement lorsqu’ils décident de changer d’opérateur. L’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) a ainsi dévoilé le premier juin son enquête sur le développement des réseaux mobiles en France.

Réseau 4G : plus de 26000 sites autorisés, 120 présents dans la bande 700 MHz

L’étude menée par l’ANFR et qui se base sur les chiffres de mai révèle que 26019 sites sont autorisés. Parmi eux, et pour l’ensemble des opérateurs, près de 22000 sont dédiés à la téléphonie mobile très haut débit. Ces chiffres démontrent ainsi l’augmentation du nombre de sites qui se traduit, entre le mois d’avril et le mois de mai, par une hausse des autorisations de 3,1%. Depuis avril 2016 et la première autorisation pour un site 4G sur la bande 700 MHz, ces derniers se sont multipliés pour atteindre aujourd’hui la barre des 120 sites sur cette fréquence.

En France, différentes fréquences peuvent offrir la 4G. Tout d’abord, la bande 800 MHz. Elle dénombre au mois de juin 17465 sites autorisés contre 16592 en mai. L’augmentation est donc conséquente puisqu’elle est de 5,3%. Pour la bande 1800 MHz, l’augmentation est encore plus impressionnante, à hauteur de 7,7%. Elle passe ainsi de 10928 à 11768 sites autorisés. Pour sa part, la bande 2,6 GHz enregistre une augmentation de 2,2%, évoluant de 17396 à 17781 sites entre mai et juin. Enfin, la bande 700 MHz enregistre la plus importante progression. Due à sa récente mise en place, l’augmentation est en effet fulgurante puisqu’elle passe de 6 sites en avril à… 120 en juin.

4-reseau

Des sites de plus en plus nombreux : quelle répartition entre les opérateurs ?

Ce développement constant des réseaux mobiles pose la question de la meilleure couverture par les opérateurs. A ce petit jeu, c’est Orange qui se distingue avec une couverture de grande qualité recouvrant plus de 80% de la population en 4G. Cette performance est notamment due aux 8841 sites 4G dont l’opérateur dispose. Un chiffre en constante hausse puisqu’il revendique 94 sites de plus qu’au mois d’avril.

A la deuxième place du podium, on retrouve Bouygues Telecom qui bénéficie quant à lui d’une couverture de la population s’élevant à 75%. Si le résultat final est plus faible qu’Orange, le groupe de Martin Bouygues se distingue cependant par l’acquisition de 235 nouveaux sites entre avril et mai.

Derrière les deux opérateurs les plus performants au niveau de la couverture réseau, on retrouve sur la dernière marche du podium le groupe de Xavier Niel. Free Mobile bénéficie en effet d’un plus grand nombre de site que son concurrent SFR. Avec le déploiement de 100 nouveaux sites par rapport au mois d’avril, son effectif passe même de 6314 à 6414.

Malgré sa quatrième position, SFR est dans une dynamique positive. Pour refaire son retard sur les autres opérateurs, la maison mère de RED by SFR met les bouchées doubles dans ce domaine. L’opérateur se distingue par la plus grande quantité de sites mis en place sur les trois premiers mois de l’année 2016. Avec un total de près de 1000 nouveaux sites 4G, SFR est loin devant ses concurrents qui en ont développé moitié moins. Ce développement initié au premier semestre 2016 ne s’est pas essoufflé puisque le groupe fondé par Alain Bravo et Richard Lalande a ouvert 214 sites supplémentaires au mois d’avril. Le mois de mai est quant à lui l’un des plus prolifiques pour SFR puisqu’il a donné lieu en mai à la mise en service de 509 sites 4G de plus.

sfr-4g

Grâce à cet investissement sur le développement de ses sites et en maintenant cet effort, SFR devrait retrouver le podium en délogeant Free Mobile du trio de tête. Entre les deux opérateurs, l’écart est passé en peu de temps de 528 à 119 sites entre les mois d’avril et de mai.

7 articles publiés

Sylvain Peysieux

Sylvain Peysieux

Donnez votre opinion : commentez !