SFR : un piratage à deux cents mille euros d’une entreprise marseillaise

Publié le 10 février 2020 à 5h00

Bruno D.

Pas de commentaire

Il arrive parfois au consommateur de faire du hors-forfait et de s'en mordre les doigt. Ce n'est pas ce qui est arrivé à Apa Pièces Auto, une petite société de pièces automobiles située à Marseille. Victime d'un hacker pendant tout un week-end, l'entreprise a pris peur en découvrant sa facture SFR.

Des centaines de milliers d'appels certifiés par SFR

Cette affaire date d'août 2019, mais n'a été publiquement dévoilée qu'au mois de décembre de la même année. Dans un courrier expédié par SFR au mois de novembre, le journal 20 Minutes a pu prendre connaissance des détails. C'est durant le week-end du 3 au 5 août que le pirate a commis ses actes frauduleux.

La société Apa Pièces Auto n'ouvrait pas durant le week-end en question. Le hacker en a profité pour passer près de 108 000 appels sur ces trois journées consécutives. Le coût estimé de la facture s'élevait à 260 000 euros. Une somme impressionnante que la petite entreprise ne pouvait bien évidement pas payer à SFR.

Une facture salée pour une entreprise cliente SFR piratée.

Le hacking, pratique répandue aussi bien sur les lignes téléphoniques qu'informatiques

Après la stupeur, le gérant d'Apa Pièces Auto a immédiatement contacté SFR pour contester ces appels. Le service client a pris l'affaire en charge et a lancé une procédure d'enquête qui a rapidement abouti. La déléguée régionale de SFR Méditerranée, Isabelle Simon, s'est exprimée sur le sujet :

Tous les indices montrent qu’il y a eu sur cette ligne une cyberattaque. Il y a eu une prise en main du boîtier de ce client, à distance, et des appels téléphoniques ont été passés par ce biais. Le service client a contacté la société Apa, l’a rassurée et lui a demandé de porter plainte contre X et de fournir le dépôt de plainte, ce qui a été fait. Et la dette a été annulée.”

SFR impuissant face aux cyber-attaques et hacking touchant les abonnés

À ce jour, aucune mesure ne permet de contrer efficacement les attaques virtuelles de ce type. SFR, ainsi que les autres opérateurs téléphoniques, se retrouvent totalement impuissants face aux hackers expérimentés. Si le démarchage téléphonique est un problème que les grands groupes de distribution mobile tentent d'endiguer, le hacking est encore une autre histoire.

SFR, comme bien des opérateurs téléphoniques, est parfois victime de piratages.

Les hackers restent bien plus compliqués à contrer que les démarcheurs

Du côté de la société Apa, au moins, l'affaire se termine tout de même bien. La procédure pour porter plainte contre X va enfin pouvoir se lancer d'ici fin décembre. Si l'entreprise n'aura pas eu à débourser un seul centime injustifié, aucun doute que cette attaque pirate lui aura fait raccrocher le combiné pour un petit moment.

18 articles publiés

Bruno Defrance

Bruno Defrance

Donnez votre opinion : commentez !