Outre-mer : les abonnés 4G représentent désormais 42% de tous les consommateurs de téléphonie

Publié le 24 juillet 2019 à 10h33

Anaïs H.

Pas de commentaire

Bien que le gouvernement français ait la volonté de desservir tout le territoire en 4G, l’Outre-mer est généralement laissé de côté. Dans ces départements, le déploiement se fait en effet de façon beaucoup plus lente. Les consommateurs sont ainsi loin d’avoir tous accès à ce très haut débit. L’Arcep a toutefois annoncé que le taux d’abonnés 4G dans ces zones avait augmenté de 14 points en un an. Au 31 décembre 2018, ils étaient ainsi 42% d’abonnés à bénéficier de ce réseau mobile dans les DOM.

L’Île de la Réunion, la plus forte augmentation d’abonnés 4G en Outre-mer

Alors que 99% des Français de métropole sont desservis en 4G, ce n’est pas le cas des habitants d’Outre-mer. Ces derniers doivent en effet faire preuve de patience pour être desservis en très haut-débit. Les opérateurs continuent toutefois de travailler d’arrache-pied pour le déploiement de leurs réseaux.

Les opérateurs travaillent pour rendre la 4G accessibles partout en Outre-mer

Avec le New Deal Mobile, les opérateurs français se sont engagés à rendre leurs réseaux toujours plus accessibles.

Rendre la 4G accessible à toujours plus de consommateurs fait d'ailleurs partie des objectifs fixés par le gouvernement français. Dans cette optique, les abonnés des DOM sont désormais 42% à avoir accès à ce très haut débit. La zone qui connaît la plus forte progression est par ailleurs l’Île de la Réunion, avec une hausse de 57% des abonnements 4G en un an.

Une hausse également valable pour la consommation de données mobiles dans les DOM

La hausse de abonnés 4G amène logiquement avec elle celle du volume de données consommées. Grâce au très haut débit, les consommateurs peuvent en effet profiter de différentes applications, dont certaines sont particulièrement gourmandes en data. En 2017, la consommation moyenne dans les DOM était fixée à 1 Go par mois et par utilisateur. Pour 2018, cette moyenne passe à 2,21 Go, tous réseaux mobiles confondus. En ce qui concerne la 4G uniquement, cette consommation mensuelle est estimée à environ 5 Go par mois, représentant ainsi une augmentation de 2,3 Go en un an.

41 articles publiés

Anaïs Hillion

Anaïs Hillion

Donnez votre opinion : commentez !