France : une « loi Huawei » adoptée afin de sécuriser le déploiement de la 5G

Publié le 8 juillet 2019 à 11h47

Anaïs H.

Pas de commentaire

Le déploiement de la 5G amène avec lui de nombreuses questions au sujet de la sécurité. D’après de nombreux spécialistes, ce nouveau réseau serait particulièrement vulnérable en cas de tentatives d’espionnage ou de sabotage. Cette crainte est maximisée par les accusations américaines envers le constructeur Huawei, principal acteur du développement de la 5G. Pour se protéger au mieux, la France vient d’adopter une loi visant à sécuriser le déploiement de ce nouveau réseau mobile.

5G : une loi française ne concernant pas explicitement Huawei

Au courant du mois d’avril 2019, l’Assemblée nationale a voté un texte visant à sécuriser au maximum le déploiement de la 5G. Avec une telle réglementation, la France se positionne alors comme un pionnier en Europe. Le Sénat a en outre pris connaissance de ce texte il y a peu. Après une première lecture et un vote à main levée, le texte a finalement été adopté. Surnommé familièrement « loi Huawei », cette nouvelle réglementation ne vise en réalité pas de constructeur en particulier. Elle a plutôt pour objectif de sécuriser le déploiement de la 5G de façon globale.

Le Sénat tranche sur la loi visant à sécuriser le déploiement de la 5G

Bien que Huawei ne soit pas mentionné dans le texte, cette loi concerne directement le constructeur.

Le Premier ministre en charge d'évoluer les potentiels risques de sécurité nationale

La loi qui vient d’être adoptée par le Sénat stipule entre autres que tous les opérateurs se devront d’adresser une demande d’autorisation au Premier ministre afin d’utiliser certains équipements indispensables à la 5G. Concrètement, cela a pour but d’identifier de potentiels risques pour la sécurité nationale. Si les acteurs de la téléphonie ne se plient pas à cette loi, ils sont exposés à une amende de 300 000€ et à une peine de prison de 5 ans.

À voir aussi : plus d'une centaine de stations d'expérimentation 5G sont autorisées en France.

27 articles publiés

Anaïs Hillion

Anaïs Hillion

Donnez votre opinion : commentez !