Orange souhaite allier croissance et responsabilité avec son plan Engage 2025

Publié le 11 mars 2020 à 9h32

Victor M.

Pas de commentaire

Les actionnaires se sont réjouis de la rumeur de fusion entre Orange et Deutsche Telekom mais l'annonce du plan 2025 Engage de Stéphane Richard, le PDG d'Orange, a fait grincer des dents. L'action de l'opérateur historique des télécoms a effectivement chuté de 4,6% au CAC 40 mercredi après l'annonce de ce à quoi ressemblera le Orange du futur.

Un premier axe d'Orange porté sur une croissance économique forte

Les objectifs d'Orange pour 2025 sont vastes : accroître son influence en Afrique et au Moyen-Orient ; en finir avec l'ADSL ; se concentrer sur la 5G ; une connexion à bas prix pour les ménages aux revenus les plus modestes ; étendre Orange Bank à l'Europe entière ou placer l'intelligence artificielle au cœur de son métier. Tous les secteurs d'activités de l'entreprise seront affectés par Engage 2025.

Orange compte abandonner l'ADSL en 2023.

D'ici 2023, Orange souhaite réduire sa dépendance à l'ADSL.

Autre promesse de l'opérateur, offrir un débit de 10 Gb/s à ses clients. L'entreprise a déjà pu avoir un avant-goût du potentiel de  la 5G grâce à son test grandeur nature en Roumanie. L'ADSL devrait donc disparaître progressivement pour ne plus du tout être présente sur les lignes en 2030. Pour cela, Orange abandonnera le réseau cuivre pour effectuer une transition vers la fibre.

Orange se veut précurseur avec son deuxième axe centré sur l'écologie

Le sigle RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) ne semble pas être inconnu à Stéphane Richard. Après avoir sollicité ses salariés et collaborateurs afin de trouver une “raison d'être” à son entreprise, le PDG de Orange souhaite faire figure de modèle en termes d'engagement vis-à-vis des problématiques environnementales. Il est d'ailleurs fort probable que ce soit cet axe en particulier, qui a incité les actionnaires à vendre.

Orange souhaite investir dans les énergies renouvelables.

Orange souhaite prendre ses responsabilités.

Une empreinte carbone neutre à l'horizon 2040 : voici le challenge que s'est fixé le groupe Orange. Conscient que désormais, développement économique et développement durable sont indissociables, l'opérateur compte s'appuyer sur les énergies renouvelables. D'ici 2025 les énergies alternatives devront représenter 50% de la consommation d'énergie de l'entreprise. Un défi qui pourrait ouvrir la voie vers l'entreprise de demain. C'est en tout cas l'ambition de la multinationale.

23 articles publiés

Victor Malatier

Victor Malatier

Rédacteur chargé de l'actualité des forfaits mobiles sans engagement, des nouveautés des opérateurs et des offres promotionnelles disponibles.

Donnez votre opinion : commentez !