Orange et TF1 toujours en conflit, les abonnés de l’opérateurs dans l’attente

Publié le 19 février 2018 à 14h58

Nesrine M.

Pas de commentaire

TF1 vient de publier des résultats financiers en forte progression pour l'année 2017. Orange de son côté, a retiré ses campagnes publicitaires des chaînes du groupe de télévision. La raison est simple : Orange contre attaque après avoir reçu l'interdiction de diffuser les chaînes gratuites du groupe. Les deux groupes français ont échoué à parvenir à renouveler leur accord de diffusion global. Interrogé à ce sujet par le JDD, Gilles Pélisson réitère son souhait de trouver un compromis au plus vite. Le président-directeur général de l'opérateur historique, Stéphane Richard, n'a pas montré le moindre signe indiquant qu'il était prêt à payer. Le groupe de Martin Bouygues estime effectivement légitime que les fournisseurs d'accès à Internet payent pour distribuer ses chaînes gratuites dans leurs offres box. Si SFR Altice et Bouygues Telecom ont déjà cédé, Orange refuse catégoriquement. Retour sur une querelle qui remonte à près de deux ans.

Près de deux années de conflit entre TF1 et les opérateurs télécoms

Au mois de juillet 2016, les négociations pour le renouvellement des accords de diffusion entre TF1 et les opérateurs Orange, SFR, Free et Canal+ ont débuté. Ils devaient arriver à terme en fin d'année. Jusque-là, les accords de diffusion global rapportaient 10 millions d'euros par an à TF1. Ce dernier a toutefois estimé que ce n'était pas une somme suffisante. Il réclame plus pour permettre aux FAI de diffuser ses chaînes gratuites et ses services multimédias. Les chaînes en question comprennent TF1, TMC, LCI, TFX (ex NT1) et TF1 Séries Films (ex HD1). Les services multimédias de TF1 sont les programmes en VOD – vidéo à la demande -, ainsi que la rediffusion des programmes passés, le Replay.

Orange ne peut plus diffuser les chaînes du groupe TF1

Les chaînes gratuites du groupe TF1, diffusées sur la TNT, ont récemment été rebaptisées.

Afin de justifier la hausse de prix demandée, TF1 propose alors un nouveau bouquet premium aux opérateurs. Celui-ci est doté de services supplémentaires tel le retour au début des programmes en cours de diffusion. Pour cela, les opérateurs doivent cependant payer dix fois plus. Une bataille s'en est suivie entre TF1 et tous les opérateurs. Ces derniers ont d'abord tous refusé les conditions du groupe de télévision. Pendant trois mois, les clients box de SFR Altice n'avaient plus accès au service MYTF1. Finalement, TF1 a réussi à faire céder l'opérateur de Patrick Drahi. En début d'année, c'est au tour de Bouygues Telecom de signer un accord de diffusion global avec TF1. Celui-ci inclut alors le bouquet Premium. Orange, Free, Canal+ refusent toujours de céder. Les tensions ont aujourd'hui atteint un nouveau seul entre TF1 et Orange.

Les groupes Orange et TF1 dans l'impasse : les abonnés privés des services MYTF1

Les groupes menés par Stéphane Richard et Gilles Pélisson ont échoué à renouveler leur accord de diffusion globale avant la date butoir du 31 janvier 2018.

TF1 garde l'espoir de parvenir à un accord de diffusion global

Orange avait menacé TF1 de couper la diffusion de ses chaînes à ses abonnés, arguant qu'ils représentent 25% de l'audimat des chaînes du groupe de télévision. Finalement, c'est TF1 qui a déclaré dans un communiqué de presse, que Orange n'est plus autorisé à diffuser ses chaînes gratuites, ni son service MYTF1. Il a même menacé l'opérateur historique de représailles judiciaires si celui-ci allait à l'encontre de cette interdiction. TF1 a donc coupé le service MYTF1 aux abonnés Orange. Il revient toutefois à Orange de cesser la diffusion des chaînes TF1. Plus récemment encore, interrogé par le JDD, Gilles Pélisson a déclaré vouloir parvenir à un accord dans des délais proches avec Orange.

Mon vœu, c’est que nous trouvions un accord dans des délais proches. Notre ambition est de nouer des partenariats forts avec les distributeurs et de concevoir, avec eux, la télévision de demain. Chaînes de télévision et distributeurs ont tout intérêt à unir leurs forces pour proposer aux téléspectateurs et aux abonnés une offre audiovisuelle ambitieuse, constituée de contenus uniques, et de services qui en modernisent la consommation.

Orange contre-attaque et annule ses campagnes publicitaires sur TF1

Orange n'a pourtant pas dit son dernier mot. Pour montrer qu'il ne compte pas céder aux tentatives d'intimidation de TF1, Orange vient d'annuler tous ses contrats publicitaires avec le groupe de télévision. Les enjeux sont énormes, puisqu'ils représentent pas mois de 49 millions d'euros brut. D'après les résultats financiers de l'années 2017 publiés sur son site, le groupe TF1 réitère son ambition de parvenir à un accord dans la liste de ses perspectives :

Dans le domaine de la distribution, le Groupe, conformément à ce qui a été accompli dès 2017 avec Altice-SFR et début 2018 avec Bouygues Telecom, proposera l’offre TF1 Premium, incluant ses contenus ainsi que de nouveaux services à tous les opérateurs.

Gilles Pélisson espère trouver un accord avec Orange.

Gilles Pélisson espère trouver un accord avec Orange dans les plus brefs délais.

Les enjeux sont d'autant plus important qu'au mois de juin de cette année débutera la Coupe du Monde de Football. Dans quelques mois, TF1 diffusera en clair 28 matchs de la Coupe du Monde de Football sur ses chaînes. Les abonnés Orange représentent donc une large part d'audience. Pour satisfaire ses clients, Orange devra leur permettre d'accéder à ces contenus exclusifs. Les deux groupes ont donc tout intérêt à trouver un accord dans les plus brefs délais.

À voir aussi : la fibre optique arrive en Bourgogne-Franche-Comté.

43 articles publiés

Nesrine Medjeber

Nesrine Medjeber

Nesrine ne rate aucune actualité et s'efforce de vous proposer des informations utiles, notamment des classements, des tops et également des actualités sur les opérateurs. ---> Contacter Nesrine

Donnez votre opinion : commentez !