SFR se réorganise et Michel Combes quitte son poste

Publié le 11 novembre 2017 à 14h38

Elsa M.

Pas de commentaire

Depuis quelques temps SFR a été l'objet d'instabilités. Racheté par la maison mère Altice, le grand groupe d'opérateur télécom français n'a pas eu le succès escompté. Les PDG se sont succèdés sans jamais redresser la barre

Altice-SFR se réorganise désormais en profondeur et Michel Combes, PDG de la filiale SFR vient de quitter ses fonctions. Quelles sont les changements notoires envisagés ?

Une réorganisation prévisible chez SFR

L'annonce récente de mauvais résultats concernant le dernier trimestre chez SFR n'y est pas pour rien. Reflet d'une stratégie qui n'a pas été payante, le départ de Michel Combes était probable.  La réorganisation du groupe était largement prévisible au vu des conséquences des choix stratégiques défavorables.

C'est désormais confirmé. Si la réduction de ses coûts a bien eu lieu, la perte du nombre d'abonnés sur les lignes de téléphone fixe a été suffisamment significative. Tous abonnements confondus, SFR a perdu 2,5 millions d'abonnés en 3 ans.  Malgré les espoirs d'une embellie qui commençait à se dessiner pour 2018, la réaction ne s'est pas fait attendre.

Malgré l'accord négocié avec TF1, et malgré les objectifs en faveur du Plan France Très Haut Débit, les efforts ont donc été insuffisants. Par ailleurs, l'ouverture au marché américain a sans doute provoqué une prise de conscience de devoir agir pour le marché français. C'est désormais chose faite.

Logo du gouvernement pour le Plan France Très Haut Débit

SFR en proie à une instabilité malgré son investissement dans le Plan Très Haut Débit soutenu par le gouvernement français.

Vers une nouvelle structuration

Pour pallier à cette instabilité, le poste de Michel Combes va être confié à Alain Weill. Ce dernier était déjà en charge de SFR Média. La nouvelle structuration devrait donner lieu à “de nouvelles priorités stratégiques, opérationnelles, commerciales et technologiques du groupe” selon Patrick Drahi.

Ce brusque changement de management vise à permettre de retrouver la confiance des marchés, après la perte en valeur et en volume des bénéfices chez SFR. La chute brutale de la valeur de l'action en bourse, qui a perdu 34%, explique aussi ce changement soudain. En effet SFR plongeait la semaine du 3 novembre, ce qui n'augurait rien de bon pour la suite. Ces résultats ont amené le patron du groupe Patrick Drahi à préférer une réorganisation. Cette dernière pourrait amorcer un changement de stratégie globale pour le groupe d'opérateur télécom français.

41 articles publiés

Elsa Mokrane

Elsa Mokrane

Passionnée de nouvelles technologies, Elsa vous informera chaque jours des actualités sur les smartphones ainsi que toutes les technologies associées.

Donnez votre opinion : commentez !