A quoi ressemblera la 5G de demain pour se connecter à internet ?

Publié le 2 mars 2017 à 17h38

Pierre-Yves C.

Pas de commentaire

On en parle déjà, et on le sait, la 5G, c’est pour bientôt. Si on peut déjà savoir ou déterminer certaines choses, il y a plus à attendre. Car la 5G ne pourra pas se contenter d’un plus haut débit et d’offrir le contrôle de machines à distance.

La 5G : plus de débit pour quoi ?

Chaque génération de mobiles a amené une amélioration du réseau en ce qui concerne la transmission des données. Maintenant, on attend une gestion de nombreuses machines partout dans le monde, et c’est bien ce que la 5G compte offrir.

Pourquoi améliorer le réseau vers la 5G ?

S’il est question de préparer la 5G aujourd’hui, c’est que les projets en cours le requièrent. Donc, la 4G ne sera plus suffisante dans certains domaines. Qu’est-ce que l’on attend pour 2020 par exemple ? Des machines contrôlées par des hommes à distance, des drones, des voitures autonomes, bref, un réseau où les données en circulation seraient massives. La 4G ne permet que trop partiellement de faire ce genre de chose, et ses limites sont très vites atteintes. D’où le besoin de faire entrer le monde dans la génération suivante. Pour se faire une idée, une voiture autonome devrait produite 4000 gigas de données. Un utilisateur moyen aujourd’hui est plutôt entre 1 et 2 gigas.

Une quantité d’information très importante devra être stockée en ligne, via des clouds, et là aussi, la 4G atteint vite ses limites, du moins de nos jours. Donc oui, la 5G, si on veut poursuivre le développement sur la même voie, devra émerger.

Un monde ultra-connecté

Durant le MWC 2017, Samsung a fait une démonstration simple. Il s’agissait de contrôler un robot à distante pour lui faire amener un objet d’un point A à un point B. La tâche paraît simple, mais si on imagine que des milliers d’actions similaires sont faites en même temps, cela devient un peu plus impressionnant. Un réseau 5G permettrait de donner vie à ce que l’on ne voit encore que dans des films de science-fiction.  Un homme à Tokyo pourra contrôler les machines d’une usine à New-York, sans latence, sans difficulté aucune. A quand ce monde ultra-connecté ? Pas avant quelques années encore, les premiers tests devant avoir lieu courant 2018.

Skynet : de la fiction au réel ?

La 5G se développe avec l’intelligence artificielle. Pour ceux qui n’ont jamais entendu le nom de Skynet, il s’agit du réseau mondial, imaginé par James Cameron. Dans Terminator. C'est aussi un réseau Belge bien réel. Pour rappel, dans l’univers de ces films, l’intelligence artificielle a pris contrôle du réseau pour déclencher une attaque nucléaire et permettre aux machines de se soulever. La perspective peut faire sourire, mais l’inquiétude est réellement dans l’esprit de certains quant au contrôle des machines, surtout dans un réseau aussi rapide. Mais ne doutons pas que les développeurs ont vu ces films et sauront mettre suffisamment de barrières de sécurité. La fiction peut rester de la fiction.

skynet

80 articles publiés

Pierre-Yves Coulbeaux

Pierre-Yves Coulbeaux

Rédacteur web, Pierre-Yves saura nous donner les informations les plus exclusives à propos des opérateurs, ainsi que les dernières offres à ne pas manquer.

Donnez votre opinion : commentez !