Trump met en place des taxes sur les importations chinoises : les produits Apple assemblés en Chine sont concernés

Publié le 13 mars 2019 à 11h08

Elodie G.

Pas de commentaire

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine risque d'avoir de nombreux effets secondaires sur les deux économies. Avec pour idée la promotion de l'économie locale, Donald Trump a décidé de mettre en place une taxe de 10% sur les importations chinoises. C'est un coup dur pour Apple dont la plupart des produits sont assemblés en Chine. Tim Cook, le CEO de la marque à la pomme, a rapidement trouvé un terrain d'entente avec l'administration Trump et certains produits ont été retirés de la liste des importations taxées. En échange, Apple compte s’investir davantage sur le territoire américain.

L'administration Trump met en place des taxes douanières punitives pour les produits chinois

C'est une guerre commerciale qui a lieu entre les États-Unis et la Chine en ce moment. Pour protéger son économie locale, l'administration américaine a décidé de mettre en place des taxes douanières de 10% sur les importations chinoises. Ces dernières représentent une valeur estimée de 200 milliards de dollars. Elles sont de plus contestées par la Chine qui menace de mettre en place des mesures, elle-aussi.

Donald Trump, le président des États-Unis, signe les nouvelles tarifications.

Donald Trump signe l'accord et augmente les taxes sur les importations chinoises.

Les produits Apple, pour la plupart, proviennent directement de Chine. Les iPhone, les écouteurs et autres produits y sont effectivement assemblés. Tim Cook a toutefois précisé que les différents composants sont fabriqués partout dans le monde, et que la recherche et le développement sont entièrement faits sur le territoire américain. “Le verre provient du Kentucky, certaines puces sont produites aux États-Unis” ajoute-t-il.

Les taxes douanières de Trump seraient un coup dur pour Apple

Ces taxes supplémentaires seraient un coup dur pour Apple qui a immédiatement contacté l'administration, et même Donald Trump en personne. La réponse du président était claire : “fabriquez vos produits aux États-Unis”. Malgré tout, Tim Cook a tout de même réussi à négocier. Il explique que l'administration “a examiné le problème et s'est dit que ce n'était pas forcément une bonne chose d'imposer un droit de douane sur ces produits”. L'augmentation des coûts pour Apple se répercuterait alors inévitablement sur le prix des produits sur le marché, et les consommateurs en pâtiraient.

Tim Cook, CEO de Apple et Trump parlent des nouvelles taxes sur les importations chinoises.

Tim Cook, CEO de Apple, négocie avec Donald Trump, président des États-Unis.

Depuis, certains produits Apple ont été retirés de la liste des importations chinoises soumises à la taxe. Sont notamment concernés les écouteurs sans fil AirPods, les enceintes, et la montre connectée d’Apple. En échange de ces bonnes pratiques, le CEO s'est engagé à s'investir davantage sur le territoire. La marque compte notamment ouvrir deux nouvelles usines aux États-Unis, et créer pas moins de 20 000 emplois d'ici 2023. Tim Cook parle même d'ouvrir un campus universitaire d’une valeur de 1 milliard de dollars à Austin, au Texas.

10 articles publiés

Elodie Gueguen

Elodie Gueguen

Donnez votre opinion : commentez !