1 milliard d’appareils connectés d’ici 2024, l’objectif ambitieux de la Chine pour la 5G

Publié le 30 juin 2019 à 11h06

Anaïs H.

Pas de commentaire

Au moment où le reste du monde s’interroge au sujet de Huawei, la Chine compte bien sur le constructeur pour développer au maximum son réseau 5G. Le gouvernement vise entre autres une augmentation rapide du nombre d'appareils connectés sur son territoire, avec une ambition fixée à 1 milliard de terminaux 5G pour 2024. Pour atteindre cet objectif, la Chine s'appuie essentiellement sur Huawei et ses équipements.

Déploiement de la 5G : la Chine passe à la vitesse supérieure

À travers le monde, le déploiement de la 5G s’avère très inégal. Bien que certains pays aient déjà mis en route ce réseau mobile très haut débit, d’autres sont à la traîne et ne visent pas une commercialisation avant 2020. Du côté de la Chine, une accélération dans le déploiement vient tout juste de se faire remarquer. Le gouvernement vient en effet d'attribuer ses premières licences d’exploitation 5G à trois grands opérateurs chinois : China Telecom, China Unicom et China Mobile.

La 5G arrive dès la rentrée 2019 en Chine

40 villes chinoises pourront profiter de la cinquième génération de réseau mobile dès septembre 2019.

La Chine ne cache pas non plus ses ambitions pour ce réseau très haut débit. Son but est d'atteindre, d’ici cinq ans, un objectif de 1 milliard d’appareils connectés sur ce nouveau réseau mobile. Dans cette optique, la 5G sera proposée dès septembre 2019. Une quarantaine de villes à travers le pays pourront ainsi en bénéficier prochainement. Chacune de ces zones sera en outre connectée grâce aux équipements Huawei, qui reste numéro un dans son pays d’origine.

Chine : une accélération en lien avec les sanctions américaines contre Huawei ?

Dans les faits, l’attribution des licences 5G chinoises ne devait se faire qu’à partir de la rentrée 2019. Le gouvernement provoque par conséquent la surprise en les attribuant avant le début de l’été. Pour certains, cette accélération est directement en lien avec les déboires que Huawei rencontre aux États-Unis. La progression de ce réseau très haut débit sur le territoire chinois permet en effet au constructeur de stimuler ses activités et de pallier le contrecoup des sanctions américaines.

À voir aussi : 2 milliards d'abonnements 5G sont prévus dans le monde d'ici 2024.

27 articles publiés

Anaïs Hillion

Anaïs Hillion

Donnez votre opinion : commentez !