Les opérateurs téléphoniques EI Telecom paniquent suite à une panne

Publié le 13 novembre 2019 à 10h00

Marie B.

Pas de commentaire

Les 28 et 29 Octobre, les messages se multipliaient sur les réseaux sociaux à l’encontre du groupe Crédit Mutuel, et plus particulièrement de ses opérateurs. Panique, incompréhension, frustration ; les abonnés souffrent d’une panne conséquente

qui s’étend à tout le territoire français. Le groupe lui, fait le pied de guerre pour trouver une solution au plus vite.

Plusieurs opérateurs EI Telecom impactés par le dysfonctionnement

NRJ, Crédit Mutuel et CIC Mobile, mais aussi Auchan Telecom et CDiscount mobile font tous partie du d'Euro-Information Telecom, un « Opérateur de réseau virtuel mobile ». À ce titre, ces opérateurs ont été touchés massivement par la panne qui a sévi fin Octobre sur une grande partie de la France métropolitaine, notamment sur les grandes villes.

Rappelons que cet MVNO joue l’intermédiaire entre les opérateurs classiques tels que Orange et ceux détenus par le groupe Crédit Mutuel-CIC. Il comptabilise d’ores et déjà près de deux millions de clients.
C’est donc autant d'adhérents qui ont été potentiellement frappées de plein fouet par un « silence radio » inquiétant ce 28 Octobre.

La France touchée par une panne téléphonique chez l'opérateur du Crédit Mutuel Euro-Information Telecom

Panique après une panne sur le réseau : les opérateurs du groupe Crédit Mutuel principalement concernés

Les abonnés ne peuvent ni appeler, ni émettre des SMS, ni même être contactés par des personnes clientes d’opérateurs classiques. Une raison expliquant l’agacement de certains adhérents d’Orange, Bouygues Telecom et SFR sur les réseaux. Les acteurs de la téléphonie ont cependant très vite précisé que ces difficultés venaient d’un opérateur tiers. C’est déjà ça.

Régler une telle panne de réseaux mobiles est plus compliquée à faire qu'à dire

Sur les réseaux sociaux, le Crédit Mutuel a réagi avec parcimonie en affirmant avoir identifié la panne, et réaliser le nécessaire pour y mettre un terme le plus rapidement possible. Ceci dit, l'entreprise de télécommunications n’a pas (voulu) préciser le nombre de lignes concernées par le dysfonctionnement. Une question subsiste néanmoins : pourquoi une telle panne sur ces réseaux, et pas les autres ? Le groupe MVNO n’utilise pas ses propres fréquences, mais profite de partenariats avec les opérateurs classiques. L'opérateur de réseaux virtuels mobiles nécessite donc de localiser géographiquement ses abonnés et d’enregistrer ces informations via des HLR (“Home Location Register”). L’origine de la panne viendrait donc directement de cette base. Un problème loin d’être courant, et encore plus délicat à régler. Espérons que les abonnés concernés retrouvent rapidement un accès au monde moderne via leur téléphone.

12 articles publiés

Marie Barbero

Marie Barbero

Donnez votre opinion : commentez !