Free : le développement des réseaux mobiles sur les parkings et les toits de Carrefour

Publié le 4 juillet 2019 à 14h35

Anaïs H.

Pas de commentaire

Tous les opérateurs se doivent de déployer toujours plus leurs réseaux mobiles. Free se retrouve néanmoins à la traîne en comparaison des autres et doit redoubler d’efforts. Afin de déployer sa couverture 3G, 4G et 5G, l’opérateur vient de signer, dans la plus grande discrétion, un accord avec le groupe Carrefour. Grâce à ce nouveau partenariat, Free mobile va pouvoir utiliser les toits et le parking des supermarchés. L'objectif est de pouvoir y installer de nouvelles antennes-relais.

Free mobile et Carrefour en partenariat pour déployer de nouvelles antennes de téléphonie

Révélé par Ouest-France, l’accord signé entre Free mobile et Carrefour s’est fait en toute discrétion. L’information a été rendue publique à l’occasion d’une réunion à Grâces, une petite commune des Côtes-d’Armor. Concrètement, en signant ce partenariat, l’opérateur de Xavier Niel compte bien déployer toujours plus la couverture de ses réseaux 3G, 4G et 5G. En s’associant à Carrefour, il obtient le droit de développer des antennes-relais sur les parkings des grandes surfaces ou bien encore les toits. La chaîne de supermarchés y trouve également son compte puisque ces installations lui permettent de toucher des royalties.

Le partenariat entre Free mobile et Carrefour déplaît fortement

En Bretagne, l'antenne-relais Free sur le parking de Carrefour ne plaît pas aux riverains.

Free/Carrefour : un partenariat qui ne fait pas l’unanimité

Bien que cette idée soit particulièrement avantageuse pour Free, beaucoup de personnes se sont déjà exprimées en sa défaveur. La réunion publique donnée à Grâces a d’ailleurs rassemblé de nombreux habitants mécontents face à l’antenne-relais de 38 mètres de haut installée sur le parking du Carrefour de la ville. Une pétition circule également pour faire interdire ce dispositif. Les habitants craignent notamment les dangers des ondes émises par ces antennes. Pour certains, l’aspect esthétique est également un argument. Ces antennes étant installées sur un domaine privé, il y a toutefois très peu de chances que le projet soit annulé.

À voir aussi : Free compte sur la 5G pour recommencer à séduire les consommateurs.

27 articles publiés

Anaïs Hillion

Anaïs Hillion

Donnez votre opinion : commentez !