Les premiers tests pour la 5G se concrétisent

Publié le 7 janvier 2018 à 11h12

Nesrine M.

Pas de commentaire

La 5G commence déjà à être sérieusement testée dans plusieurs états des États-Unis. Mais comment véritablement évaluer en conditions réelles cette technologie ? La mise en place de la 5G est discutée en ce moment-même grâce à une collaboration internationale. Les fréquences avec laquelle pourra être utilisée la 5G sont donc enfin connues et rendues publiques.

Une norme spécifique de 5G va être testée

Le standard qui sera utilisé pour diffuser la 5G vient d'être connu. Afin de statuer sur le sujet, les différents opérateurs mondiaux se sont réunis lors d'un conférence internationale à Lisbonne. De nombreux paramètres ont ainsi pu être établis en commun. C'est la 3GPP, Third Generation Partnership Project, qui vient donc de spécifier l'une des premières caractéristiques de la 5G. Permettant un débit de connexion incroyablement plus rapide que la 4G, ce standard pourrait être une révolution.

Plus précisément, c'est le spectre des fréquences utilisé pour transmettre la 5G qui a été mis à jour à l'occasion de cette réunion au Portugal. Ces normes sont applicables avec les infrastructures déjà existantes en place pour la 4G. Les fréquences employées sont celles allant de 600 Mhz à 50 Ghz. La 5G pourra être testée en condition réelles, certes, mais en utilisant les supports qui servent pour l'instant pour la diffusion de la 4G. Cette version test de la 5G s'appelle “Non-Standalone”. L'élaboration de ce standard est une étape significative. De plus, les différents opérateurs ont participé de concert à cette mise en pratique : Vodafone, Orange, AT&T, T-Mobile, Verizon et bien d'autres. Le paysage mondial vers la connectivité 5G se met en place avec une synergie entre ces différents acteurs. Cette connexion de haute performance est en train d'être testée de manière de plus en plus sérieuse.

Il faudra encore attendre pour la véritable mise en place de la 5G

Malgré ces efforts, la norme classique dite “Standalone” de la 5G, n'a pas encore été établie. On ne sait donc pas encore quelles seront les fréquences sur lesquelles pourra être transmis le signal de ce débit de connexion du futur. Pourtant, le développement de cette connexion permettra à de véritables défis technologiques de voir le jour. Dans le secteur de l'Internet des Objets connectés, la transmission rapide des données grâce à ce réseau représente une grande avancée.

La 5G représente une aubaine pour les nouvelles technologies du mobile.

La 5G représente l'avenir des connexions Internet et des possibilités renouvelées.

Les opérateurs mondiaux se sont donc mis d'accord lors de cette conférence sur le sujet. L'idée est de permettre l'établissement de cette connexion rapidement. Les délais, pour permettre de déployer la 5G à l'horizon 2020, nécessitent des efforts communs. L'interopérabilité entre fabricants a aussi été testée. De ce fait, des stations de bases par exemple établies par Ericsson pourront être compatibles avec des équipements d'utilisateurs construits par Qualcomm Technologies. Les constructeurs peuvent donc miser sur la 5G pour l'avenir sans crainte. Intel et Apple ont déjà commencé main dans la main la production de puces compatibles. Huawei a annoncé vouloir commercialiser rapidement des smartphones aptes à capter cette connexion du futur, ayant à l'esprit de dominer le marché du mobile. Compatibles à la 5G, les téléphones proposés par la marque chinoise pourraient représenter un atout décisif pour remporter des parts de marché aux États-unis par exemple.

43 articles publiés

Nesrine Medjeber

Nesrine Medjeber

Nesrine ne rate aucune actualité et s'efforce de vous proposer des informations utiles, notamment des classements, des tops et également des actualités sur les opérateurs. ---> Contacter Nesrine

Donnez votre opinion : commentez !